Daniel Yvinec est un contrebassiste, multi-instrumentiste et producteur (directeur artistique) français, né le 4 avril 1963.
 

Il a publié 7 albums en leader, dont Recycling The Future (BMG), New Morning (BMG), Wonderful World, ..........
 

............... The Lost Crooners, Chansons sous les bombes (Bee Jazz/Abeille).
Il a collaboré avec David Sylvian, John Cale, Suzanne Vega, Salif Keita, Cheb Mami, Dead Can Dance, Ryuichi Sakamoto, Tania Maria, André Minvielle, Andy Bey, Maceo Parker, Brisa Roché, Yael Naim, Paul Motian, Mark Turner, Mark Murphy et produit de nombreux albums pour Universal, Bmg, label Bleu, Bee Jazz, Blue Note...

 

Il dirige l'Orchestre National de Jazz à partir de septembre 2008, succédant au vibraphoniste Franck Tortiller.
 

L'Orchestre National de Jazz a sorti 3 albums, Around Robert Wyatt en 2009 chez Bee Jazz, Shut Up And Dance, en 2010, toujours chez Bee Jazz, .........
 

........ et en 2012 Piazzola! chez Jazz Village.
 

Tous droits réservés La Silène / Vanessa Dupuis



 
Extraits de l'interview "Loïc Lantoine , le frangin de là-haut, par Yannick Delneste (mars 2013)

Yannick Delneste (à propos de la sortie de l'album "j'ai changé") : Cinq ans quand même…

Loïc Lantoine : La production a traîné un peu, mais cela nous a permis de l’enregistrer dans des conditions confortables, notamment avec le renfort de Daniel Yvinec à la réalisation. Une belle rencontre. Il vient d’un univers qui n’est pas le notre, directeur de l’ONJ, mais qui s’intéresse aussi au hip hop. C’était intéressant de se confronter à une sensibilité musicale différente de la notre, même si la notre est déjà multiple.  Très à l’écoute, inventif, avec le sens de l’économie. Il n’a pas voulu faire la révolution dans les morceaux mais les accompagner, avec beaucoup de délicatesse.

Extrait de l'interview de mai 2013 par Alain Pilot pour "la bande passante"
A. P. : Vous avez confié la réalisation de ce disque à Daniel Yvinec, le directeur de l'orchestre national de jazz, c'est assez classieux ... le jazz fait partie de votre univers Loïc ?
L. L. : Depuis peu de temps. Depuis 5 ans, ..... un peu plus finalement puisque sur Badaboum, il était présent ... mais c'qui a beaucoup changé les choses chez moi, c'est la rencontre avec Denis Charolles, de la compagnie des musiques à ouïr. Il a monté un spactacle auquel je participe, autour de Brassens, qui s'appelle les "Etrangers familiers". Et puis, il se trouve qu'à Lille, aussi, on a une pépinière d'artistes, et j'pense  à un p'tit lieu qui s'appelle "la Malterie" qui fonctionne très bien, où j'ai pu me décomplexer, parce que, voilà, c'est comme des gens qui s'retrouvent plantés devant un tableau, dont j'ai fait partie longtemps,  ces gens là, plantés devant un tableau de peinture abstraite et qui n'y  comprennent rien .... Moi j'étais décomplexé d'la poésie, j'l'étais pas en peinture ni en jazz. Il suffit d'se dire ça m'plait, ça m'plait pas pour que d'un seul coup, tout s'apaise. 

Daniel Yvinec n'est pas seulement à la réalisation artistique at aux arrangements pour J'ai changé, il joue également de quelques instruments : synthétiseur, mellotron, guitare basse, Fender Rhodes et vibraphone, par exemple sur "Je ferme".




































 



Créé avec Créer un site
Créer un site