Biographie Evene d'Elvis Presley
Je ne connais absolument rien à la musique. Pour ce que je fais, je n’en ai pas besoin !
Considéré comme le premier artiste rock de l'histoire, Elvis Presley, alias le King, a marqué de sa voix de velours l’Amérique des années sixties. Issu d'une famille pauvre, le jeune Elvis est chauffeur-livreur, tout en rêvant sur des airs de gospel et de blues. C’est durant l’été 1953 qu’il décide de s’essayer à la chanson et enregistre son premier morceau ‘My Happiness‘ chez Sun, petite maison d’édition. Son timbre particulier le fait rapidement connaître au point que son premier 78 tours sort en 1954. ‘That’s Allright Mama’, chanson de blues à l’origine, Elvis la transforme en rock’n’roll haletant. L’accueil est retentissant, de même que les concerts du jeune homme au balancement du bassin donnant une pulsion sexuelle à ses chansons qui fait hurler les groupies et lui vaut le surnom de “The Pelvis”. Après un passage à l'armée en 1958, il revient à la musique et joue des films à l’eau de rose lui assurant le succès. Mais les temps sont durs pour le jeune Elvis. Pendant qu’il officiait sous les drapeaux, quatre garçons dans le vent ont débarqué dans la chanson : les Beatles. Ceux-ci ne se privent pas de se moquer publiquement de l’interprète de paroles sirupeuses, bien éloignées de leur style. L'échec de son mariage avec Priscilla Beaulieu, et surtout la mort prématurée de sa mère, laisse Elvis désemparé. Dirigé par un agent sans scrupules faisant fi des problèmes de santé de la star, Elvis s’épuise dans un rythme effréné de concerts. Le King n’est plus le fringuant jeune rocker en blouson noir mais un chanteur en pattes d’eph bouffi par l’alcool et la drogue ainsi que par un régime alimentaire gargantuesque. Victime d'un malaise sur scène en 1977, il meurt dans sa demeure de GraceLand à 42 ans, vidé et détruit par les médicaments.

Avec son ami Pierrot (Margerin), grand fan d'Elvis, ce dernier devient un symbole pour Loïc Lantoine.

 

Loïc Lantoine reprend Love me tender de son "idole", sur scène







Love me tender lors de la fête de la soupe à Wazemmes
le 1er mai 2014 avec Horse Raddish et Karim Arab




Love Me Tender
Words and music by Vera Matson – Elvis Presley

Love me tender,
Love me sweet,
Never let me go.
You have made my life complete,
And I love you so.
 
Love me tender,
Love me true,
All my dreams fulfilled.
For my darlin' I love you,
And I always will.
 
Love me tender,
Love me long,
Take me to your heart.
For it's there that I belong,
And we'll never part.
 
Love me tender,
Love me dear,
Tell me you are mine.
I'll be yours through all the years,
Till the end of time.
 
(When at last my dreams come true
Darling this I know
Happiness will follow you
Everywhere you go).






















































 

 



Créé avec Créer un site
Créer un site