Grégoire Gensse

Pianiste, trompettiste, chanteur et percussionniste, Grégoire Gensse réalise de nombreux projets dans la région lyonnaise, parmi lesquels The Very Big Experimental Toubifri Orchestra, un ensemble de 18 musiciens pour qui il compose et qu’il dirige.
 
En 2013, il intègre le Cirque Plume et tourne actuellement avec le spectacle "Tempus Fugit ? Une ballade sur le chemin perdu».

Bande annonce de
"Tempo Fugit ? Une ballade sur le chemin perdu"
du Cirque Plume

Diplômé de l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne, il part plusieurs années à Bali apprendre le gamelan et la danse, et fonde une troupe franco-balinaise de 15 musiciens/danseurs : KoBaGi. Il enseigne la musique balinaise à la Cité de la Musique de Paris et au conservatoire de Voiron.

Avec pour seul instrument le corps et quelques morceaux de bambous, KoBaGi nous transporte dans un univers d'utopies singulières, sans frontières, sans limites, où les corps et les sons se démultiplient, s'entremêlent, s'assemblent et se tissent dans un fracas vibratoire, frémissant entre l'Est-Timur et l'Ouest-Barat, en esquivant tout folklore convenu... .. KoBaGi signifie Komunitas Badan Gila (la Communauté des Corps Fous), elle est issue de la rencontre entre la troupe balinaise CekGen et le musicien français Grégoire Gensse qui, pendant deux mois, les a initiés aux percussions corporelles afin de les associer à différentes traditions vocales balinaises comme le Kecak, le Genjek, les Kidung, les Kélés, etc...
 
KoBaGi - Kélé

 
En 2012, il crée le duo orTie (Ortie) avec la clarinettiste Elodie Pasquier. Ce duo sort son premier disque en septembre 2013 sur le label Laborie Jazz (co-produit par le Rhino Jazz(S) Festival). Il multiplie plusieurs projets comme The Casio Show: un orchestre de Casio Tone, Couette : un duo de chanson électro- acoustique, quelques duos avec la chanteuse Lior Shoov ou les chanteurs Clément Bertrand et Nico, etc. Il monte également son projet de piano solo en 2008.
OrTie s'inscrit directement dans le courant de ce jazz dit "expressionniste", insaisissable entre rock, pop, jazz ou même musique contemporaine.
Influencé par Fred Frith, John Zorn, Carla Bley ou encore Don Cherry, le duo orTie, dont le répertoire se constitue essentiellement de compositions personnelles, propose une musique résolument ouverte à tous les possibles, sans limite ni frontière.
orTie crie, orTie vibre, orTie joue avec le silence, en l'auscultant et en le sculptant, sans jamais l'occulter.
orTie n'est alors plus un duo, mais un seul et même corps, un seul et même instrument : un solo pour un duo !
Elodie Pasquier (clarinette basse) - Grégoire Gensse (piano)

Lors de l'interview "Ortie, un duo piquant en
direct du studio 61" le 20 août 2013
sur France Inter, Grégoire Gensse évoque son admiration
pour Loïc Lantoine et raconte l'hommage qu'il lui fait en appelant
un des titres du tout nouvel album d'Ortie paru chez le label Laborie
Jazz/Rhino Jazz(s), "C'est rien, c'est la fatigue", en référence
à "La Nouvelle". De même, il explique que le nom Ortie est
en référence à la chanson "Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom"
d'Allain Leprest, une chanson qui liste une série de nom dégueulasse
mais joli. Ils ont hésité avec "neurone et citron", dans cette liste,
mais finalement, Ortie l'a emporté..
Grégoire Gensse ne sait pas écrire de textes, mais structure
ses compositions comme des chansons. 

Or Tie - "Gatito"

Or Tie au Petit Faucheux - Tours - Festival Emergence 2013
Tremplin JAZZ(s)RA 2012
orTie | Révélation Emergence 2012 (Unanimité du Jury Officiel)

 
Son éclectisme lui a permis de collaborer avec les Nuits de Fourvière, le Festival International d’Athènes et le CDN de Sartrouville, de jouer sur les scènes de «Jazz à Vienne», «Jazz in Marciac», «Les Vieilles Charrues», France Musique (Un Mardi Idéal, Open Jazz) et de travailler avec des artistes comme Jean-Charles Richard, Médéric Collignon, Loïc Lantoine, Sylvain Luc, Catherine Germain, Imbert Imbert, Carmen Maria Vega, Laurent Fréchuret, Gaston Sylvestre, etc"

1ère nuit du jazz à Voiron
The Very Big Experimental Toubifri Orchestra

 
Il nous a quitté le 24 avril 2016.



 



Créé avec Créer un site
Créer un site