Oriane Lacaille



Oriane Lacaille incarne un univers musical empreint du métissage des grands voyages. Issue d'une lignée de musiciens, elle compte depuis ses 13 ans parmi les membres du groupe de René Lacaille, son père, originaire de la Réunion d'où Oriane  puise une culture et une inspiration créoles. Elle a participé entre autres à l'enregistrement des albums Cordéon Kaméléon (2009 – Grand prix de l'Académie Charles Cros) et Poksina (2011).
 
René et Oriane, père et fille
Extrait du concert de René Lacaille au Studio de l'Ermitage à Paris avec Oriane et Marc Lacaille: "Maloya ton tisane", tirée de son album "Poksina", et en invité, Guillaume au Banjo

Le facebook de René Lacaille
 
..............................................................................................


En 2006, Oriane Lacaille crée avec Coline Linder le duo féminin « Titi Zaro ».
 
........................................................................................................
 
Oriane Lacaille est aussi dans le groupe Little Boxon'g.
 
Little Boxon'g "Via con Me (it's wonderful)"

Little Boxon'g est né d'une envie de dépoussiérer les standards jazz américains des années 40, en leur apportant une note un peu décalée, un peu rock'n roll. Ce trio est composé de Chloé Thorey,  Fanny Duroisin et Oriane Lacaille.

Little Boxon'g "Mr Sandman"

Les Andrews Sisters et leur « mur de son » ont été une grande source d'inspiration. Il s'agit d'une technique d'hamonisation vocale construite selon le principe du Close Harmony, ce truc qui fait que ça frotte, ça vibre et ça tire sur le palpitant...

Little Boxon'g "I'm gonna sit right down and write myself a letter"
Jerem et Sully et les Chamanes en Live dans Vélo d'appartement
Oriane Lacaille n'est pas présente, mais la musique créole est bien là ! 


Et aussi, en concert ..... 

JéreM et Oriane Lacaille 
Les premières images du premier jet du premier concert de
JereM en duo avec Oriane Lacaille.
Capté au 2 pièces cuisine du Blanc-Mesnil par Damien Dutrait et Gérald Bastelica.
Ingénieur du son concert : François Joury, assisté de Franck Conrad.


Puis Oriane entre en scène. Elle porte le métissage « zoréole » de ces moitiés-moitiés de la Réunion et de la Métropole.
Avec kayamb et caron – percussions traditionnelles - mais aussi avec looper
et ukulélé électrique, elle va frotter la chanson de blanc-bec aux intuitions rythmiques nées de ce métissage.
C’est bien de la chanson… qui.. glisse par l’Afrique… bifurque par Tahiti.. finit par la samba minimaliste d’une boite de conserve géante transformée en tambour..
Les deux voix douces et ensoleillées transmettent au public une bonne humeur teintée de nonchalance.
Deuxième coup de pédale : le vélo s’arrache du sol !

 
Pas de traces audio ou vidéo du duo pour le moment
 
 



On a pu voir Oriane Lacaille sur scène avec des artistes tels que Loïc Lantoine, Fantazio, André Minvielle, Bob Brozman, Debashish Bhattacharya...

Elle est une des interprètes du spectacle « Ô Brigitte », nouvelle création de La Campagnie des Musiques à Ouïr. Elle y propose , entre autre, 
en hommage à ses origines familiales, une version en créole des "nougats".
 
 

































































 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site