Fathi Oulhaci (Mon Côté Punk), Mourad Musset, Olivier Leite, et Florent Vintrigner (La Rue Kétanou), sont tous issus du Théâtre du Fil à Savigny-sur-Orge (91).

Le Théâtre du Fil (à Savignysur Orge (91)) a été créé en 1975.
Chaque année, création d'un spectacle avec des professionnels du théâtre et des acteurs en formation.
Depuis 1981, plus de trente spectacles ont tournés en France et à l'étranger
(Russie, Tunisie, Belgique, Hong kong...)

 



Quelques exemples de spectacles montés par le théâtre du Fil :

* avec Florent Vrintigner :


Florent, en compagnie de Raphael Forêt- Bruno, fait la création musicale  pour un spectacle du Théatre du Fil : « L’homme qui rit » de Victor Hugo dans lequel il joue en tant que musicien-acteur.

L'Homme qui rit (victor Hugo), mise en scène Emmanuelle Lenne,
produit au Théatre du Fil, réalisé par Hélène Bozzi




* avec Mourad Musset

Dans les pièces de théâtre de l’auteur-metteur en scène Lazare « Au Pied du Mur sans Porte » & « Rabah Robert ».







 


* avec Fathi Oulhaci

Mon Côté Punk mèle des projet avec le Théâtre du Fil, via Fathi Oulhaci entre autre. 
 

Mon Côté Punk, "Juste une fois" LE PASSEPORT 2011
réal: Hélène Bozzi
Avec la participation duThéâtre du fil.

 
 
La Rue Kétanou évoque Le Théâtre du Fil dans une de ses chanson : Y'a des cigales dans la fourmilière:
 
Y'a des cigales dans la fourmilière (2002)
 
Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade d'espérance ?
Et qui chante et qui danse
Et vogue, vogue la galère
Le cap sur la bohème
Et voguent, voguent nos chimères
Le cap sur leurs fredaines
 

(Refrain)
Y a des cigales dans la fourmilière
Et vous n'pouvez rien y faire
Y a des cigales dans la fourmilière
Et c'est pour ça que j'espère
 
Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de scandale ?
C'est les enfants d'la balle
Et ça jongle et ça crache le feu
Et ça fait boum boum dans les oreilles
A vot' bon coeur mesdames et messieurs
A vot' bon coeur ou pas, c'est pareil
 
(au Refrain)
 
Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de fortune ?
C'est les oiseaux sans plume
Et qui s'acharnent tant bien que mal
A vivre comme ils respirent
Quitte à crever la dalle
Ils ont tant de choses à dire
 
(au Refrain)
 
Eh bourgeois ! Entends-tu
Passer dans ta rue
Une parade de ville en ville ?
C'est le théâtre du Fil
Et qui joue dans toutes les langues
Pour mieux parler de l'amour
Pendant que le monde se demande
Si demain il fera jour
 
(au Refrain)





























































 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site