Agnès Bihl est une chanteuse française née le 30 avril 1974 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France .
Son site 

 

Son mec à moi - à la Reine Blanche

Biographie
Agnès Bihl est issue d'une famille d'intellectuels : son père, Luc Bihl (1938-1997), est avocat (spécialiste du droit de consommation) et écrivain sous le nom de Luc Willette. Avec un arrière-grand-père cofondateur, avec Salis, du cabaret Le Chat noir et une grand-mère peintre, elle s'intéresse dès le plus jeune âge à toutes les formes artistiques, notamment à l'écriture et au théâtre. Étudiante, elle enchaîne les petits boulots dans les bars jusqu'à ce qu'un de ses amis accordéoniste déclenche sa vocation en l'emmenant voir Allain Leprest, à la Folie en tête (cabaret parisien).
S'inspirant de Brel, Brassens, Renaud et Anne Sylvestre, Agnès Bihl apprécie beaucoup la chanson française « à texte ». Elle décide de chanter la réalité à travers son univers où se mêlent poésie, humour et militantisme. Féministe, elle passe au vitriol les commando anti-interruption volontaire de grossesse (IVG), fustige ce qu'elle appelle les « pétasses » et aborde certains thèmes difficiles comme le viol, se sentant proche et admirative des textes engagés de la chanteuse québécoise Lynda Lemay.

Agnès Bihl :
capable de la plus grande 
gravité .... 
"Touche pas à mon corps" (chanson écrite à la demande
de JeHan, chantée par Agnès sur "demandez le programme"
puis reprise par JeHan sur "à la croque au sel"
sous le titre "Fais pas ça")


..... à l'humour le plus piquant
20 décembre 2011 au Zèbre de Belleville à Paris,

en Live, un Meddley des Beatles 
version 'hanhon française

 
Elle fait ses débuts au Limonaire en 1998, puis dans d'autres petites salles accompagnée de quatre musiciens (piano, batterie, contrebasse, violoncelle) où quelques fleurons de cette chanson française qu'elle aime tant la découvrent, explosant sur scène avec sa robe à pois. Ainsi, Anne Sylvestre, Allain Leprest, Dikès, Thomas Fersen l’invitent en première partie de leurs spectacles. Sa rencontre avec Giovanni Mirabassi, grand pianiste de jazz, donne naissance à son premier album, La Terre est blonde, auto-produit, en novembre 2001. Mais elle le connaissait avant puisqu'il l'accompagnait depuis longtemps au piano dans de nombreuses petites salles.
Son deuxième album Merci Maman Merci Papa, produit par Gérard Davoust (notamment découvreur de Renaud et Lynda Lemay), est sorti chez Naïve le 25 août 2005.

 


Son troisième album Demandez le programme paraît le 9 novembre 2007 chez L'Autre Distribution.
Invitée par Charles Aznavour, elle l'accompagne durant sa tournée pour faire sa première partie entre octobre et décembre 2007. L'événement est marquant, car il n'avait pas pris de première partie depuis plus de 30 ans. Puisqu'elle ne laisse jamais indifférent, elle vendra plus de 5000 disques uniquement sur les 45 dates de cette tournée.
EPK en 3 parties
Avec Serge Le Vaillant
Agnès Bihl se présente
 




 

Dans le magazine Je Chante n°1 de la nouvelle série,
en 2007, elle parle de Loïc Lantoine

En 2009, elle rencontre Dorothée Daniel, pianiste compositrice, et Didier Grebot (metteur en scène et réalisateur d'Yves Jamait) avec qui elle enregistre son 4e album Rêve Général(e) entre juin et septembre 2009. Plus optimiste, elle dit elle-même que « C’était un challenge : je sais écrire des choses dures, je sais faire mal, mais est-ce que je peux écrire sur le bonheur d’exister ? ». Sur cet album, on remarque notamment les participations de Grand Corps Malade, Alexis HK et Didier Lockwood.
Dorothée Daniel

@ Ysabelle farge


Agnès Bihl parle de ses projets et de la
co-écriture textes/chansons avec Dorothée Daniel



Duo avec Yves Jamait : Jamais plus jamais


Autre duo jamais gravé dans le marbre :


Les Rendez-vous - Agnès Bihl, Stéphane Côte
 
 



 
L'album paraît le 1er février 2010 et donne lieu à une tournée sur toute la saison 2010/2011 qui débute à l'Européen, sa salle fétiche, du 10 au 13 février 2010. Le disque est très bien accueilli par la critique et par le public. Son engagement moderne et son discours simplement et profondément humaniste lui valent d'être l'invitée plateau de l'émission Ce soir (ou jamais !) de France 3 sur le thème de « la gauche aujourd'hui » et de participer à des événements militants majeurs comme la Fête de l'Humanité ou le concert Rock Sans Papier à Bercy en septembre 2010.
 

No Flouze Blues
Le 2 avril 2011, Agnès Bihl signe le "nouveau manifeste des féministes" paru dans Libération, 40 ans après l’appel des « 343 », afin de souligner les inégalités d’aujourd’hui.
À l'automne 2011, et en préparation de son prochain album prévu pour 2013, Agnès Bihl présente ses nouvelles chansons dans le cadre intimiste du Zèbre de Belleville à Paris et sort une édition limitée de l'album Rêve Général(e) comprenant un CD bonus avec 5 titres live dont 3 inédits. En parallèle de son actualité scénique et discographique, elle poursuit ses engagements auprès d'Amnesty International en offrant un texte pour le Marathon des Signatures. Elle s'investit également dans le comité de campagne du Front de Gauche et participe au concert de soutien de la Ligue des Droits de l'homme le 10 décembre 2011.

 

Blablabla à la Reine Blanche (musique de Mozart)

En 2012, création d'un spectacle commun avec Anne Sylvestre (Carré de dames, mélange des répertoires des deux artistes orchestré pour deux pianos par Dorothée Daniel et Nathalie Miravette) qui est présenté en avant-première le 15 mai lors du festival Alors…Chante !
 

Agnès Bihl et Anne Sylvestre - Non, tu n'as pas de nom.

De Montauban. Écriture et production de son premier livre-CD pour enfants : L'Inspecteur Cats, sorti le 10 octobre chez Actes Sud Junior, coup de cœur de l'Académie Charles-Cros.
Le 14 octobre 2013 parution de l'album 36 heures de la vie d'une femme (parce que 24, c'est pas assez), album en parallèle avec un libre.


@ Ysabelle Farge


Agnès Bihl aux Francofolies de 2010
 
Discographie
2001 : La Terre est blonde

2005 : Merci Maman Merci Papa

2007 : Demandez le programme

Merci papa merci maman (musique de JeHan)
2010 : Rêve Général(e)

2011 : Rêve Général(e) - édition limitée comprenant 5 titres live dont 3 inédits
2013: 36 heures de la vie d'une femme (parce que 24, c'est pas assez) Un CD que l'on peut enrichir de la lecture du livre écrit en parallèle et qui porte le même nom. 

A propos du livre :
Auteur : Agnès Bihl
Genre : Romans et nouvelles - français
Editeur : Don Quichotte éditions, Paris, France
Prix : 16.00 €
Date de sortie : 17/10/2013
GENCOD : 9782359491661
Résumé
«Moi pour garder la forme, je me prive de tout sauf du vin, du tabac, des potes et de l'amour. Quoiqu'il faut reconnaître que depuis quelque temps, ma vie sentimentale est branchée sur la crise. Ce n'est pas tous les jours facile d'être une femme libérée... d'ailleurs je suis libre tous les soirs. Victoire.»
Pleure pas, Casanova Ils débarquent les mains dans les poches, la cigarette au bec et le sourire aux lèvres. Valmont, Casanova, deux faces de la même plaie. Mais chez ces Don Juan, parfois le cœur a ses prisons que la raison ignore... Bon dieu, mon vieux Je suis mort par étourderie, mardi soir à 21 h 15. Mes funérailles sont chic. Ma femme, mes enfants, mon frère, mes amis sont tous au rendez-vous, je les vois défiler les uns derrière les autres et pleurer ma mémoire... Les cons. Toubib or not toubib Quand un psy renommé, mais hélas surmené, se tue au travail pour sauver ses patients, il se peut qu'il devienne un sériai docteur. À force de soigner, ça finit par saigner... La déprime Je ne sais pas jouer aux échecs et pourtant je les accumule. J'habite seule avec mon chat mais je crois qu'il m'évite depuis que j'ai vomi dessus le jour où on m'a licenciée. En ce moment, je craque un petit peu. Gueule de bois II : le retour Je suis venue. J'ai bu. Je ne le ferai plus. Déjà que fumer tue... en plus, le bar t'abat. C'est ballot. Faites l'amour, pas la vaisselle Qui aurait pu prévoir que l'amour me tomberait dessus à soixante ans passés ? Maintenant que ma jeunesse est une vieille copine, j'ai décidé de vivre. Et me revoilà femme.
Agnès Bihl, auteur-interprète, a publié 5 albums de chansons. 36 heures de la vie d'une femme (parce que 24, c'est pas assez) est son premier texte en prose.
1) Qui êtes-vous ? !
Un charmant mammifère de sexe féminin qui aime faire des chansons, des livres, l'amour et la fiesta tout en essayant modestement d'être une mère parfaite...En fait, entre la femme, la maman, l'amoureuse, l'auteure et la chanteuse, j'avoue que je me sens par moment un petit peu trop nombreuse !
2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le joli kaléidoscope qu'est la femme d'aujourd'hui : débordée, bordélique, câline ou peau de vache, boulimique de tendresse et de chocolat-noisette, bilingue en langue de pute option langue de vipère, fleur bleue mais pleine d'épines, stressée, souvent stressante...en un seul mot ? Vivante.
3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Ton rouge à lèvre est rose comme du papier-cul, c'est moche mais ça te va bien... dire qu'on tue les baleines pour maquiller des thons !"
4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Mon dernier disque bien sûr, "36 heures de la vie d'une femme parce que 24, c'est pas assez"...Il a d'ailleurs le même titre que mon livre, puisque chaque histoire que j'ai écrite est le prolongement littéraire d'une de mes chansons. En fait, pour moi, c'est un peu comme si j'avais eu des jumeaux...gestation compliquée, accouchement douloureux, mais aujourd'hui, miracle !, je suis une mère comblée !
5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
L'ivresse des maux mis en mots. La langue française est un bijou que j'aime à porter en sautoir...Hé oui, ce n'est pas tous les jours facile d'être une femme libérée. D'ailleurs je suis libre tous les soirs. Victoire.


 

Agnès Bihl chante "la plus belle c'est ma mère"
à Vivement Dimanche (Michel Drucker)
invitée par Guy Bedos. Au piano Dorothée Daniel
et en bonus un extrait de "bla bla bla" 
 

Distinctions :
2005 : Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros
2006 : Prix Félix-Leclerc (FrancoFolies de Montréal)
2006 : Prix Francis Lemarque



Contributions
"Chansons du bord de Zinc" , Agnès Bihl chante "L'Enceinte vierge" (Agnès Bihl / Sébastien Gloriod)
"Greenpeace 20 ans - Tchernobyl" , Agnès Bihl chante "Silence on meurt" (Agnès Bihl / Nicolas Montazaud)
"Chez Leprest" (Tacet 2008), Agnès Bihl chante "Le Copain de mon père" (Allain Leprest / Romain Didier)
"Phare Ouest" de Xavier Mérand (Midi52 2010), Agnès Bihl chante "Paradis rose" (Xavier Mérand / Ignatus) en duo avec Xavier Mérand
"La verVe et la Joie" (Bacchanales Production 2011), Agnès Bihl chante "Identité nationale" avec Nicolas Bacchus, Sarclo, et Patrick Font
"Brassens chanté par" (2011), Agnès Bihl chante "La Chasse aux papillons"
et "Papa maman" avec Aldebert

@ Ysabelle Farge

 
En février 2000, alors qu'elle n'est pas encore connue (son premier album auto-produit sortira l'année suivante), elle fait un concert à l'Ailleurs, un bar qui accueille des musiciens. Elle invite Loïc Lantoine et François Pierron à faire sa première partie (première partie dont vous pouvez écouter l'intégrale).
En effet, Loïc Lantoine est un copain, rencontré aux ateliers d'écriture d'Allain Leprest. Et il leur arrive de faire des cessions d'écriture ensemble, les textes se commencent chacun de son côté, sans se montrer, puis l'entre-aide et la lecture commune permet de s'enrichir de l'un à l'autre.


































































 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site