François Béranger ( 1937-2003) est un chanteur libertaire qui connaît une forte notoriété dans les années 1970.

François Béranger rentre à 16 ans aux usines Renault à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), qu'il quitte pour s'engager dans une troupe itinérante, la Roulotte. Après avoir combattu comme appelé pendant la Guerre d'Algérie, il revient brièvement aux usines Renault, puis travaille à l'ORTF avant de se lancer dans la chanson. Il se fait connaître au début des années 1970 lors du renouveau de la chanson française, imprégnée de folk, portée par des thèmes contestataires, aux côtés notamment de Dick Annegarn, Catherine Ribeiro, Mama Béa, de l'occitan Joan-Pau Verdier.

Des chansons comme Tranche de vie, L'alternative, Rachel, Participe présent l'imposent comme une des voix militantes de cette époque. Il participe à la musique du film de Gébé et Jacques Doillon, L'An 01 où il fait d'ailleurs apparition.

 
Tranche de vie

Peu de temps avant sa mort, François Béranger enregistre un album consacré au répertoire du chanteur québécois Félix Leclerc (le disque sera publié après sa mort). Il se produit pour la dernière fois à Paris en septembre 2002 au Limonaire. Sa toute dernière apparition sur scène a lieu à la Cigale, à l'occasion d'un concert de Sanseverino. Ce dernier, qui avait enregistré et joué Le Tango de l'ennui, l'avait invité sur scène à chanter ce classique de son répertoire.
 
Sanseverino : le tango de l'ennui

Un presque intégral des paroles des chansons de François Béranger ici ('tention, c'est gros !)

Loïc Lantoine participe à l'hommage qui lui est rendu en 2008, gravé sur le disque "Tous ces mots terribles". Il y chante "Y'a dix ans".

 
Loïc Lantoine : Y'a 10 ans
Paroles et musique : François Béranger
Chant : Loïc Lantoine
Contrebasse : François Pierron
Mandole, guitare et cymbalum : Karim Arab
"Mon très cher Monsieur François Béranger, je t'écris pour te remercier de faire partie des quelques à m'avoir ouvert à la chanson que maintenant j'ai un boulot. Merci pour la rage, la tendresse et la classe ouvrière ! Je t'aime.
Signé : Loïc"
 

La Rue Kétanou reprend, sur le même
album hommage, "La fille que j'aime"



Le manifeste de François Béranger repris par Mell


Ma Fleur par Tryo


Le monument aux oiseaux par Yves Jamait



Rachel par Jeanne Cherhal





























































 



 



Créé avec Créer un site
Créer un site