Yves Jamait est un auteur compositeur interprète qui est arrivé sous les feux des projecteurs sur le tard.
Le cuisinier des mots

 
Yves Jamait apprend tout d'abord la cuisine à Dijon (Côte-d'Or) au CET du Lycée Le Castel en 1975 et, en 1977, découvre la guitare mais surtout travaille dans divers domaines (il devient notamment cuisinier, manœuvre dans le BTP, animalier en laboratoire pharmaceutique, infographiste). Il ne forme son premier trio baptisé « De verre en vers » que tardivement et c'est en 2001 que le groupe sort son premier album De Verre En Vers et change de nom pour s'appeler désormais « Jamait ».
 
Dimanche (caresse-moi)

Grâce au soutien de Jean-Louis Foulquier animateur sur France Inter qui reconnaît dès ses débuts son talent d'écriture il est présenté à l'animateur de télévision Patrick Sébastien qui devient son producteur. Le premier album du trio est réédité en 2005 et son deuxième album "Le Coquelicot" sort sur le label Wagram. L'accueil du public est exceptionnel et en mars 2006, Yves Jamait fait à Dijon son premier Zénith, s'en suivra un autre quelques mois plus tard, un Casino de Paris et son premier Olympia le 2 juin.
 
 




 
Petit concert privé des les loges
du Zénith de Dijon le 14 décembre 2010



Véritable encyclopédie de la chanson française Jamait propose une vraie poésie en musique à l'instar de ceux qui l'inspirent ou avec qui il partage la scène: Maxime Le Forestier, Charles Aznavour, Allain Leprest, Anne Sylvestre, Aldebert, Agnès Bihl, Sarcloret et beaucoup d'autres. Guitare, accordéon et textes à fleur de peau, Jamait a souvent été cantonné au rôle de "casquetté de la chanson française". La solitude, les bars, la culture ouvrière, les soirs de cuite, l'amour, la séparation, la mélancolie sont en effet des thèmes récurrent de cet artiste dont on dit qu'il "transforme les vicissitudes de la vie en hymne pour les humbles" mais Yves Jamait est également un acteur incontournable de la chanson française d'aujourd'hui avec derrière lui des salles comme l'Olympia, la Cigale, Le Casino de Paris toujours combles et des tournées qui l'ont emmené sur la grande scène des Francofolies de La Rochelle, aux Nuits de Champagne, au Paléofestival de Nyon ou comme invité d'honneur du festival Alors...chante! de Montauban.
 
Yves Jamait reprend Mike Brandt
"Tu m'as tout donné"


 
Son compagnon de route artistique, Didier Grebot, après s'être occupé de la mise en scène et de la réalisation du deuxième album remplace Géraldine Bruyère en tant que manageur et l'emmène vers un troisième album "Je passais par hasard" fin 2008. Ce dernier, comme les deux précédents, sera certifié disque d'or. Il crée également au cours de sa tournée les "Bars à Jamait", spectacle marathon où il convie ses amis chanteurs "qu'on ne voit jamais à la télé" à venir se produire avec lui dans une ambiance de franche camaraderie.

Duo avec Agnès Bihl : Jamais plus jamais
 



Son 4ème album, produit par sa propre structure Par Hasard Productions, est sorti le 11 octobre 2011. Remarqué notamment par une réalisation beaucoup plus rock (mais toujours signée Didier Grebot) il inclut un duo avec Zaz "la radio qui chante" et débouche sur une tournée sur la saison 2012/2013 qui passe notamment par le Grand Rex le 3 avril 2012 où il remporta un immense succès.
 

"La radio qui chante" avec Zaz


En mars 2012, Yves Jamait raconte sa rencontre
avec Zaz et reprend "la radio qui chante" en solo
 

En 2013, Yves Jamait s'associe avec Romain Didier et Jean Guidoni pour chanter Allain Leprest "Où vont les chevaux quand ils dorment ?"
 
Présentation du spectacle par Tacet


Yves Jamait chante "Mec" accompagné par Romain Didier au piano 
au théâtre Olympe de Gouge - Montauban - le 8 mai 2013



Yves Jamait chante "Bilou" accompagné par Romain Didier au piano
au théâtre Olympe de Gouge - Montauban - le 8 mai 2013


Yves Jamait chante "Le temps de finir la bouteille"
accompagné par Romain Didier au piano

au théâtre Olympe de Gouge - Montauban - le 8 mai 2013
 

Discographie
2001: De verre en vers
2006 : Le Coquelicot
Jean-Louis
 
2008 : Je passais par hasard
2009 : Yves Jamait en concert
2011 : Saison 4
2013 : Amor Fati

 
Même sans toi









Yves Jamait, Loïc Lantoine et Allain leprest sont trois copains qui croisent leurs routes avec plaisir, comme à la fête de l'Huma 2009 (Zebrock - site édité par Chroma)
©Hervé All
"Vendredi soir, soirée placée sous le signe de la chanson et de l'hommage.
Merlot, phénomène dandy-loser, et ses chansons d'amour et de haine, ouvre le bal avec douceur et humour. Vient le tour d'Alexis HK, devant une scène déjà noire de fans... charme et rock'n'roll garantis ! L'émotion ensuite avec le maître Allain Leprest. Que dire de plus quand un monument de la chanson française nous offre un concert-création avec à ses côtés ses amis Yves Jamait, Loïc Lantoine, Francesca Solleville , Claire Lise, une pianiste aux doigts de velours et une section cuivre classieuse. Moments électriques, chair de poule et larmes aux yeux. Parterre de yeux grands ouverts, buvant les paroles de ce grand poète." (Zebrock)

Yves Jamait et Loïc Lantoine racontent leur rencontre sur l'interview de Chanson Boum en mai 2004.

Duo avec Allain Leprest sur l'album
Quand auront fondu les banquises
"J'habite tant de voyages"


Mai 2011: Rencontre avec Loïc Lantoine  (Thou'chant) - extrait

Thou'chant : Et des rassemblements comme "Le Bar à Jamait"  ?
 
Loïc Lantoine :  Bien sûr que ça existe encore, ça. C’est marrant… Jamait, plus encore que moi, c’est quelqu’un qui a commencé tard dans la chanson. Qui a énormément d’amour pour les collègues et qui, malgré le succès qu’il a aujourd’hui, a gardé son regard de spectateur qu’il a toujours été. C’est bien, ce regard de fan. Son « Bar à Jamait » a ce pouvoir de rassembler ces gens-là. Il aurait tord de s’en priver. Il arrive à mener sa carrière de chanteur, de s’exprimer comme il le veut et, à côté de ça, de mettre en valeur des tas de gens. Ça prouve que la solidarité existe encore dans ce métier. J’espère que ça va continuer ainsi, parce que dis donc… 
 
Car Yves Jamait est aussi un arpenteurs de bars, pour y rencontrer
.... des gens .....
et il y met de la musique

 
Extrait du Bar à Jamait - fin mai 2009
Saint Sébastien sur Loire (44)
invité Allain Leprest

 
 
Un bar à Jamait à Saulieu, le 18 janvier 2013
 
 
En 2013, Yves Jamait se lance dans un projet avec Benoît Lambert : reprendre le répertoire de Jean Guidoni : "Tout va bien" :  présentation, explication, et spectacle entier ici !

Teaser 1 "Tout va bien"



Teaser 2 "Tout va bien"
 
 
En octobre 2014, Yves Jamait est l'invité exeptionnel des nuits de Champagne. Outre son propre répertoire pour la tournée "Amor Fati"(le concert est ici), il chantera Allain Leprest avec Romain Didier et Jean Guidoni dans le spectacle "où vont les chevaux quand ils dorment", Brel en acoustique au café de Foy (ce mini concert, c'est ici !), ou avec le grand Choral des nuits de Champagne. (ce spectacle, c'est ici !)


Toujours octobre 2014, Yves Jamait reprend Henri Tachan. Ce dernier, qui a déjà décidé de ne plus jamais reprendre le micro pour chanter, avait déjà senti Jamait comme le repreneur de ses chansons. Il fait ses adieux en lui passant le flambeau : Yves chante Henri, et l'émotion de Tachan est la preuve qu'il ne s'était pas trompé !
 















































 













































 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site