Eddy Schaff
Arrangeur, pianiste, accordéoniste et chef d’orchestre.
 

Eddy nous a quitté le 17 juillet 2006, à l'age de 64 ans.
Si vous passez un jour dans la petite ville de St Mathurin dans le Maine et Loire, traversez le pont sur la Loire et à 100 m à droite au bas de la "cale" vous pourrez vous recueillir devant la pierre sculptée que ses nombreux amis lui ont dédié. C'est ici que ses cendres ont été dispersées au fil du fleuve qu'il aimait.
C’est en Pologne qu’il reçoit une formation classique. Il débute ensuite une grande carrière en Israël, dans le théâtre et la chanson. Eddy Schaff accompagne des vedettes de variétés comme Ester Ofarim ou Yaffa Yarkoni. C’est à lui qu’est donnée la direction musicale de Hair.

 
Hair est une comédie musicale rock créée « off-Broadway » en octobre 1967 puis jouée à Broadway à partir d'avril 1968. [....]
La version française est créée à Paris au théâtre de la Porte-Saint-Martin le 30 mai 1969. Première comédie musicale américaine traduite en français, elle surprend le public par ses scènes dénudées et provoque en décembre une protestation de l'Armée du salut, qui fait irruption dans la salle pour arrêter le spectacle. Le New York Times écrit que la version de Paris « est sans doute la meilleure, la plus hippie et la plus festive ».

 
Julien Clerc dans la comédie musicale Hair en 1969


Interview de Julien Clerc aves quelques extraits de Hair en 1969


Julien Clerc - Laissons entrer le soleil - Hair

À partir de 1973, en France, il collabore avec de nombreux chanteurs de variétés tels que Rika Zaraï, Nicole Croisille, Catherine Sauvage, Mouloudji, Talila, Ben Zimet. Il dirige à Paris deux comédies musicales. Grâce à ses multiples collaborations, il remporte quatre fois le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros.
« Eddych », c’est du blues, du yiddish, de la world music et surtout un patchwork étonnant de chanson française, d’Allain Leprest à Gaston Couté, en passant par Georges de Cagliari, Vincent Roca et de nombreux autres, le tout revisité par Eddy Schaff, pianiste accordéoniste « hénaurme », par son talent, sa générosité et la sensibilité de son interprétation. Ecoutez ce que dit Richard Galliano d’Eddy et vous vous direz qu’il serait peut-être dommage de passer à côté de cet homme-là ! 
"Eddy, c'est un accordéoniste musicien. Pianiste de formation classique, il a abordé l'instrument avec une approche personnelle : ses enchaînements harmoniques ne sont pas des tics d'accordéoniste, ils viennent du classique. Il m'a appris à aimer ces sons désaccordés qui m'évoquaient l'accordéon vulgaire, il appelle ça des sons "naïfs". Un piano bastringue peut-être plus émouvant qu'un Steinway."
   Richard galliano - Libération sept. 92

 
"Eddy, c'est 139kgs d'amour, d'enfan­ce, de roublardise, de sensibili­té, de musique, de cabotinage, d'humanité et un petit kilo de graisse : tout ce que ma raideur naturelle n'est pas... Oui, "mon alter est gros" !"
   Vincent Roca

 
Quand passent les scies égoïnes
 Eddy Schaff - Moderato Cantabudulé

………………………..
Eddy Schaff
A assuré la direction musicale, les arrangements de la comédie musicale « Le rêveur » jouée à Paris en mars 2003.

Eddy Schaff arrangeur dans "En revenant du bal" - Gérard Pierron (Interprète), Gaston Couté
Photo Christian Berjon


En revenant du bal
La tête de mort
 Le champ de naviots
Le pressoir

 

Eddy Schaff a accompagné et assuré la direction artistique et musicale de :

Eddy Schaff, Gérard Pierron, A Leprest, Bertrand Lemarchand, Michèle Bernard, R Galliano
  • Gérard Pierron,
Gérard Pierron - L'escale des trépassés - La chanson d'escale


La chanson de Craonne (Francia)


Gérard Pierron chante Pierre Louki - Maudits Fromages


Gérard Pierron en répétition pour un concert quai de Jemmaps (Paris).
Sur scène, François Pierron et Eddy Schaff accompagneront Gérard Pierron.
Dans la salle, Loïc Lantoine les écoutera.



 
  • Josette Kalifa, 
Caricature des 139 kg d'amour d'Eddy Schaff au piano
et de Josette Kalifa au chant
(toute petite sur le piano)

 
....... Josette Kalifa lui rend hommage sur son site (compagnie les mots cuits)
 
Andrzej Szafirowicz
 
10 mai 1942 - 17 juillet 2006
Il était l'homme à qui je dois ma vie de chanteuse, il était mon ami.
Josette Kalifa

 

 
C’est en Pologne qu’il reçoit une formation classique. Il débute ensuite une grande carrière en Israël, dans le théâtre et la chanson. Eddy Schaff accompagne des vedettes de variétés comme Ester Ofarim ou Yaffa Yarkoni. C’est à lui qu’est donnée la direction musicale de Hair.
À partir de 1973, en France, il collabore avec de nombreux chanteurs de variétés tels que Rika Zaraï, Nicole Croisille, Catherine Sauvage, Mouloudji, Danielle Messiah, Talila, Ben Zimet. Il dirige à Paris deux comédies musicales. Grâce à ses multiples collaborations, il remporte quatre fois le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros. « Eddych », c’est du blues, du yiddish, de la world music et surtout un patchwork étonnant de chanson française, d’Allain Leprest à Gaston Couté, en passant par Vincent Roca et de nombreux autres, le tout revisité par Eddy Schaff, pianiste accordéoniste « hénaurme », par son talent, sa générosité et la sensibilité de son interprétation.
« Eddy, c'est un accordéoniste musicien. Pianiste de formation classique, il a abordé l'instrument avec une approche personnelle : ses enchaînements harmoniques ne sont pas des tics d'accordéoniste, ils viennent du classique. Il m'a appris à aimer ces sons désaccordés qui m'évoquaient l'accordéon vulgaire, il appelle ça des sons "naïfs". Un piano bastringue peut-être plus émouvant qu'un Steinway. » Richard galliano - Libération sept. 92
 
« Eddy, c'est 139kgs d'amour, d'enfance, de roublardise, de sensibilité, de musique, de cabotinage, d'humanité et un petit kilo de graisse : tout ce que ma raideur naturelle n'est pas... Oui, "mon alter est gros" ! » Vincent Roca
Parcours artistique : A assuré la direction musicale, les arrangements de la comédie musicale « Le rêveur » jouée à Paris en mars 2003. A accompagné et assuré la direction artistique et musicale de Gérard Pierron, Josette Kalifa, Ben Zimet, Talila, Nadine Rosselo, Danièle Messiah, Jehan Jonas, Marie Ecorce, etc... (à partir de 1977) A enregistré "Papirossen" CD de Talila en 93, "Gérard Pierron chante Gaston Couté" CD de Gérard Pierron en Mai 92, "Les 100 Printemps des poètes" spectacle et disque avec Gérard Pierron (Grand Prix de l'Académie Charles Cros) en Avril 85 et plusieurs disques avec Talila, Ben Zimet, etc... A dirigé à partir de 1986, l'Atelier d'Interprétation de la Chanson Française à Confluences, Paris. A composé En 91 " Fenêtres ouvertes sur l'intime", mise en scène G. Ferré à la Charité sur Loire. "Yiddish in America" au Théâtre 13 à Paris, mise en scène P. Haggiaq "Boucherie de Nuit" de J.P. Wenzel à Strasbourg, mise en scène P. Borman "Hiroshima mon amour" de M. Duras, mise en scène G. Ferré Nevers, Festival d'Avignon 92. En 89 "Handke/Buren" au Festival d'Avignon, mise en scène G. Ferré. "Nationale 7" Nevers mise en scène G. Ferré. En 85 "Usinage" par la Comédie de Caen A participé à "Yiddish Cabaret" (Printemps de Bourges et Centre G. Pompidou en 86), au festival d'accordéon de Tulle ainsi qu'à de nombreux autres festivals (Avignon, Bourges, etc...) A assuré la direction musicale au Théâtre des Variétés de la comédie musicale "Comme la neige en été" de Jacques Lantzmann avec N. Croisille, Mouloudji, C. Sauvage et Régine en 1975, et de la comédie musicale américaine "Lève-toi et viens" de Jacques Lantzmann, à l'Olympia. ……
 
 Au petit matin du lundi 17 juillet dernier, Eddy a tiré sa révérence et fait son dernier coup d'éclat. Il est parti sans rien nous dire, pour ne pas déranger comme il aimait à dire. Il aimait la vie qu'il avait choisie et il pensait à la mort avec philosophie, comme le bout de la route que tous nous devons emprunter un jour où l'autre.
La Musique sans lui est orpheline mais nous chantons, jouons et dansons quand même, parce qu'ainsi va la vie.
Eddy a été incinéré le 28 juillet 2006 à Montreuil Juigné - 49460. Dans la salle du crématorium se sont élevés les sons particuliers et familiers de l'accordéon d'Eddy, et sa voix lorsqu'il chantait, et l'expression unique du piano lorsqu'il accompagnait. Se sont élevés des mots improvisés parfois témoignant d'un instant vécu avec Eddy et des empreintes laissées dans les souvenirs gardés précieusement. Et puis "l'Arbre", poème de Michel Martinez lu par Gérard Pierron. Se sont élevés aussi des silences les plages des gorges serrées. Et dans toute cette dignité et cette pudeur si le chagrin nous a tiré par la manche un brin d'humour a passé et repassé dans l'air comme si Eddy nous disait ... ce n'est pas grave, comme il l'avait dit si souvent ... Eddy aura eu des fleurs, beaucoup de fleurs et des cerises aussi, il adorait les cerises. A la levée du cercueil au rythme de son accordéon une salve d'applaudissements, une grande, belle et longue ovation. Les cendres d'Eddy ont été dispersées dans la Loire à St Rémy La Varenne le 8 septembre 2006. Une pierre a son effigie est scellée au pied de l'eau.

 
Josette Kalifa - Les mots cuits
Enregistré en 2005 - Chansons inédites
Fich' moi l'vent -  paroles Patrick Piquet/musique Eddy Schaff -
Roi silence -  paroles Melina/musique Eddy Schaff
Our love is gone  - paroles Renée Holme/musique Eddy Schaff
Mais des bateaux  - paroles et musique Jean Debouvrie
Le grand cirque -  paroles Jean Morel/musique Eddy Schaff
  • Ben Zimet,
Ben Zimet et le Yiddish Quartet - Festival Warszawa Singera - 2011
  • Talila,
Talila - Ensemble de Kol Aviv Mayn Shtele Belz
  • Nadine Rosselo,
Nadine Rosselo - L'émigrante


 
C'est accompagnée par Eddy Schaff au piano que
Nadine Rosselo interprètera sur scène
la chanson "J'ai pourtant bien cru te voir" écrite
par Loïc Lantoine chez Etienne Goupil
 qui en écrira la musique.
  • Danielle Messia,
De la main gauche - Danielle Messia


Les mots


Grand-mère ghetto

 
  • Jehan Jonas,
Flics de Paris - Jehan Jonas


L'album de famille


Le manège - Discorama 1967


1971 - Ta Gueule !

 
  • Rika Zaraï
Hava Naguila (traditionnel hébreu)
  • Nicole Croisille
Qui me diras?
(pour le film "Itinéraire d'un enfant gâté" de Lelouch)



La Garonne (paroles de Pierre Grosz musique de Jean-Pierre Goussaud)


Parlez moi de lui
(paroles Jean-Pierre Lang musique Henri Giraud et Jean Pierre Lang)



Léo (paroles et musique de Didier Barbelivien - hommage à Léo ferré)

 
  • Catherine Sauvage
J'ai tout vu
(paroles de Bernard Dimey - musique de Michel Legrand et Eddy Barclay)



Vingt ans (Paroles et musiques de Léo Ferré)


Paris Canaille (Paroles et musique de Léo Ferré)


L'écharpe (paroles et musique de Maurice Fanon)


Contre (poème d'Henri Michaux)

 
  • Mouloudji
T'auras mon pied (texte de Bernard Dimey, musique de Cris Carol)


Un soir au Gerpil (texte de Bernard Dimey)


Barbara (poème de Prévert)


Les amoureux des bancs publics (reprise de Georges Brassens)


1973 - Faut vivre (paroles de Mouloudji et musique de Cris Carol)
  • Marie Ecorce, etc...
(à partir de 1977)


Eddy Schaff a enregistré :

"Papirosen" CD de Talila en 93,

Talila invité de Vivement Dimanche, elle chante Papirosen

"Gérard Pierron chante Gaston Couté" CD de Gérard Pierron en Mai 92,

Gérard Pierron chante Gaston Couté

"Les 100 Printemps des poètes" spectacle et disque avec Gérard Pierron (Grand Prix de l'Académie Charles Cros) en Avril 85


 
Arrangements : Eddy Schaff

Gérard Pierron, Alain Meilland et Michel Grange et sont les interprètes des textes et chansons des Cent Printemps des Poètes, spectacle créé le 30 mars 1985 au Printemps de Bourges (salle du Centre régional de la chanson de Bourges). À partir d'une idée de Gérard Pierron, ce spectacle donnait la parole aux poètes : Eugène Bizeau - Maurice Davau - Ulysse Dubois - Robert Grossin et Émile Joulain.

Musiciens
Marc Ducret (guitares)
Eddy Schaff (piano - accordéon)
Jean-Philippe Viret (contrebasse)


Enregistré en public le 30 mars 1985
Au Printemps de Bourges (salle du Centre régional de la chanson de Bourges).
Pochette :
recto : Eugène Bizeau par Georges Hodebert
intérieur et verso : Maquette de Joe Quilvin Zig/Zag
photogravure : Photoconcept
Prise de son : Mick Martin - Norbert Weissbart réalisée au studio 16/18 du Centre régional de la chanson de Bourges
Direction musicale et mixage : Eddy Schaff
Réalisation et direction artistique : Gérard Pierron
Le disque (33 t) Les Cent Printemps des Poètes a obtenu le prix de l'Académie Charles-Cros en 1986 (catégorie Patrimoine)
Face 1
- De l'absence d'Eugène Bizeau - (Alain Meilland - Christian Pirot) 1'40" -
– J'écris depuis longtemps - (Eugène Bizeau lu par Maurice Davau) 1'02" -
– Rêve-Creux - (Eugène Bizeau - Gérard Pierron) 2'44" - interprétation = Gérard Pierron
– À côté d'l'église - (Robert Grossin) 2'05" - interprétation = Robert Grossin
– Intervention d'Alain Meilland - (Alain Meilland) 0'37" -
– Maurice Davau-Auto-portrait ! - (Maurice Davau) 2'30" - interprétation = Maurice Davau
– Aguieu Bayard ! - (Maurice Davau-musique Gérard Pierron) 3'00" - interprétation = Maurice Davau
– Terrain vague - (Manuelle Campos) 2'43" - interprétation = Michel Grange
– Intervention d'Eddy Schaff - (Eddy Schaff) 0'51" -
– Vous allez bisquer - (Ulysse Dubois) 4'10" - interprétation = Ulysse Dubois
– Intervention d'Alain Meilland - (Alain Meilland) 0'33" -
– La Paysanne - (Gaston Couté - Gérard Pierron) 2'43" - interprétation = Alain Meilland - Michel Grange
Face2
- Douceur angevine - (Pierre d'Anjou - Maxime Belliard) 1'56" - interprétation = Émile Joulain
– Intervention de Jean-Philippe Viret - (Jean-Philippe Viret) 1'23" -
– Émile Joulain-Auto-portrait ! - (Émile Joulain) 0'32" - interprétation = Émile Joulain
– Les Peupliers (1) - (Émile Joulain - musique Eddy Schaff) 1'56" - interprétation = Émile Joulain
– Les Peupliers (2) - (Émile Joulain - musique Eddy Schaff) 1'43" - interprétation = Émile Joulain
– Pacifiste - (Eugène Bizeau - musique Alain Meilland) 3'06" - interprétation = Alain Meilland
– En liberté non surveillée - (Robert Grossin - musique Gérard Pierron) 1'51" - interprétation = Robert Grossin
– Venez vous saquer dans ma chansun - (Ulysse Dubois) 4'22" - interprétation = Ulysse Dubois
– Intervention d'Émile Joulain - (Émile Joulain) 0'42" -
– Les filles de la Loère ! - (Émile Joulain - musique Gérard Pierron) 6'42" - interprétation = Émile Joulain
– Les Cente Printemps des Poètes - (Eugène Bizeau) 3'26" - interprétation = Eugène Bizeau lu par lui-même le 29 mai 1985 à Veretz, dans sa maison le jour de ses 102 ans.

... et enregistrement aussi de plusieurs disques avec Talila, Ben Zimet, etc...

Eddy Schaff a dirigé à partir de 1986, l'Atelier d'Interprétation de la Chanson Française à Confluences, Paris.
 
Schaff and co
Spectacle donné autour de Eddy Schaff, au piano, par ses élèves

 
 
Eddy lors d'une répétition de l'album "carnet de bord" de Gérard Pierron( de gauche à droite : Philippe Desbois (guitariste), Marguerite, François (contrebassiste),Camille, Vincent et Gérard Pierron
 

Gérard Pierron - Dragues - Carnet de bord
Loïc Lantoine et François Pierron
dédicacent l'album 
"Tout est calme
à Eddy Schaff.



Eddy Schaff a composé :
 

Des musiques de chansons comme celle de "La voie lactée"
(Françoise Kucheida / Eddy Schaff)
interprétée par Françoise Kucheida sur l'album
La mémoire Sépia

1991 :
" Fenêtres ouvertes sur l'intime", mise en scène G. Ferré à la Charité sur Loire. "Yiddish in America" au Théâtre 13 à Paris, mise en scène P. Haggiaq
"Boucherie de Nuit" de J.P. Wenzel à Strasbourg, mise en scène P. Borman
"Hiroshima mon amour" de M. Duras, mise en scène G. Ferré Nevers, Festival d'Avignon 92

1989 :
"Handke/Buren" au Festival d'Avignon, mise en scène G. Ferré.
"Nationale 7" Nevers mise en scène G. Ferré.

1985 :
"Usinage" par la Comédie de Caen
A participé à "Yiddish Cabaret" (Printemps de Bourges et Centre G. Pompidou en 86), au festival d'accordéon de Tulle ainsi qu'à de nombreux autres festivals (Avignon, Bourges, etc...)

A assuré la direction musicale au Théâtre des Variétés de la comédie musicale "Comme la neige en été" de Jacques Lantzmann avec N. Croisille, Mouloudji, C. Sauvage et Régine en 1975, et de la comédie musicale américaine "Lève-toi et viens" de Jacques Lantzmann, à l'Olympia.

 
 
 




















































 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site