Cédric Chatelain: il étudie le hautbois à partir de l’âge de 9 ans, il a une formation musicale, d'écriture et d'analyse musicale et musique de chambre à Mantes (78). Multi-instrumentiste (Saxophones, Flutes,Clarinettes, Hautbois, Basse, Piano) il est formé au classique (CNR de boulogne, CNSM de Rotterdam-Pays Bas) et se perfectionne.
 
Il travaille plusieurs années dans divers orchestres (orchestre de chambre de France, Camerata alla francese, orchestre européen des jeunes…) et dans plusieurs pays (France, Italie, Espagne, Allemagne, Israël, Royaume-Uni…)
 
Il s’oriente vers le jazz en travaillant auprès de Malo Vallois et Denis Colin dans le département Jazz de l’Ecole Nationale de Musique de Montreuil (93).
 
Parallèlement il étudie d’autres instruments à vent (saxophones, flûte traversière, clarinette, basse électrique, piano) et collabore avec divers artistes... Loïc Lantoine, .....

 
Cédric Chatelain est invité sur scène, en cascade, et sur les albums de Loïc Lantoine

Multi-instrumentiste, Cédric Chatelain contribue à l'album "Tout est calme" des Loïc Lantoine. Il joue du hautbois, de la flûte, du saxos et de la bombarde sur "NNY", "Quand les cigares", "Ta tête au carré" et "La nouvelle".
"La nouvelle" 
 
La même "nouvelle" en live, sans Cédric Chatelain  

Cédric Chatelain joue également sur Mauvais ouvrier, Badaboum et
Jour de lessive dans les versions live de l'album A l'attaque



De gauche à droite, François Petit, François Pierron, Phil,
Loïc Lantoine, Cédric Chatelain.
 

photo Jux el Nuevo
 
 
..... Horse Raddish
 
Cédric Chatelain est un membre du groupe Horse Raddish

Le groupe Horse Raddish fait de l'électriklezmer. Loïc Lantoine a chanté avec eux, et a même écrit un texte exclusif pour accompagner une de leur mélodie. Tout est sur leur page Horse Raddish, ici !
 
...................................................................

Cédric Chatelain collabore aussi avec K2R Ridim, Peter Von Poehl, La Caravane Passe, André Minvielle, Denis Charolles, Dominique A. (ils font une tournée ensemble), Les Têtes Raides, Renan Luce, Nosfell, ..... 
 
Il signe les arrangements orchestraux
sur l'album "Amour Massif" de 
Nosfell
 
Nosfell - Rubicon
Album "Amour Massif"


Nosfell - Cannibale 
Album "Amour Massif"




............................................................................

Cédric Chatelain collabore aussi avec Claire Diterzi, Olivia Ruiz, Didier Super, Bertrand Burgalat, Bertrand Belin

Il compose la musique de divers spectacles pour la compagnie de théâtre Arny Berri, Le cirque National de chatellerault... Une comédie musicale pour la compagnie Orphérion, la bande originale pour LA GAGEURE (moyen-métrage)…
En 2007-2008-2009 il crée plusieurs projets :
- Cellobo (duo avec un violoncelliste) arrangeant la musique classique et populaire ou world de 1650 à nos jours.

- Basstone (Duo pop rock : Cédric Chatelain et Davton Tony Ripault) 

Compositions originales basées sur samplers, boucles, beat box, instruments à vent, basses, contrebasse, voix.

Basstone se présente
Basstone - King Kong

 
Basstone - Pec No Funk 1 & 2


Cédric Chatelain - Davton Tony Ripault
Concert du 08 janvier 2011 au Batofar (Paris)



Basstone en 1ère partie de Nicolas Jules


Improvisation libre autour du thème du quartier,
co plateau Basstone/Fantazio Juillet 2009



Lors du festival "les bistrots de l'été" en co-plateau avec Fantazio
 
Hardy/Chatelain duet :

Les plus belles histoires commencent toujours comme ça : par une rencontre imprévue. Pierrick Hardy et Cédric Chatelain se sont rencontrés sur scène, lors d’une tournée avec le chanteur Loïc Lantoine, en cascade sur la tournée Tout est Calme dont on peut entendre des exemples des prestations des deux musiciens sur l'album "A l'attaque". Et l’envie de former un duo s’est immédiatement imposée aux deux musiciens.
De vrais musiciens d’aujourd’hui ! C’est-à-dire libres de composer, ou d’improviser. Libres de puiser leur inspiration dans la musique classique, le jazz, la pop… Ou chez les Maoris, titre de leur dernier CD ! Libres surtout de créer leur propre son, un son hors norme, atypique, qui n’appartient qu’à eux… Libres de jouer sans frontières entre les genres, entre les époques, entre les instruments. Pierrick Hardy joue de la guitare. Cédric Chatelain joue du hautbois, du saxophone alto et soprano, de la flûte et de la clarinette.
Tous les deux jouent de l’instrument « premier » : leur propre voix. Et du petit dernier, dans la longue histoire de la musique : les samplers.

 

Cédric Chatelain : saxes, hautbois, flûtes, clarinettes, voix
Pierrick Hardy : guitares, clarinettes, voix
 
Les amoureux du genre pourront également écouter le clarinettiste italien Gabrielle Mirabassi et le guitariste brésilien Guinga (Graffiando Vento a d’ailleurs des points communs avec Maori), ou, en plus nerveux, André Jaume (ss) et Alain Soler (g) (Pour Théo), voire Michel Portal et Sylvain Luc (mais uniquement en concert pour l’instant)…
Après des études de clarinette classique aux conservatoires de Rennes et de Nantes, Pierrick Hardy se tourne vers le jazz et rejoint le CIM où il apprend la guitare avec Pierre Cullaz et le chant avec Jean-Claude Briodin. Depuis la fin des années 80 Hardy compose pour le théâtre, le cinéma et la télévision, enseigne (en particulier le chant), joue dans diverses formations (Olivier Ker Ourio, Jean-Philippe Viret, Chantal Lavallée, Loïc Lantoine, Yves Torchinsky, Bruno Angélini…) et enregistre en leader ou en sideman (une vingtaine de disques à ce jour). Cédric Chatelain a suivi un parcours similaire .

 
Projet Jazz et Musiques improvisées
entre Cédric Chatelain et Pierrick Hardy.
1er Album MAORI chez Abalone /Musea sortie 15 0ctobre 2010.
 
Un son atypique au service de compositions et
d’improvisations qui forme une invitation au voyage.
Les voix des instruments créent un univers tendre,
facétieux et poétique. Pas d’étiquettes pour ce duo qui,
libre comme l’air, s’inspire de sa culture, jazz, classique, pop…

..........................................................................................................
 
Depuis 2010, Cédric Chatelain a un projet en solo : Milarepa
 
Cédric Chatelain - Milarepa 1 & 2

.......................................................................................................
 
 
Cédric Chatelain et Art Sonic
 
En 2011, ART SONIC. Quintet à vent de Jazz de chambre progressif, musique improvisée avec Jocelyn Mienniel, Sylvain Rifflet, Sophie Bernado, Baptiste Germser pour lequel je compose aux cotés de Fred Pallem, Edward Perraud, Antonin Tri Huong, Jocelyn Mienniel, Sylvain Rifflet. 
 
Jocelyn MIENNIEL : Flûtes Cédric CHATELAIN : Hautbois/Cor anglais Sylvain RIFFLET : Clarinettes Baptiste GERMSER : Cor Sophie BERNADO : Basson

Art Sonic Ensemble
L'Ensemble Art Sonic à l'Atelier du Plateau, 1er décembre 2012 © Citizen Jazz



Art Sonic - Xiasmes © Edouard Perraud
Joce Mienniel : Flûte, arrangement.
Sylvain Rifflet : Clarinette.
Baptiste Gemser : Cor.
Sophie Bernado : Basson.
Cédric Chatelain : Hautbois et cor anglais.

en live



L 'ensemble Art Sonic joue "Composition with blue" de Joce Mienniel
d'après un tableau de Piet Mondrian.
Un Film de Sylvain Rifflet sur une idée de Joce Mienniel. (tableau de Piet Mondrian)
Joce Mienniel (flutes), Sylvain Rifflet (clarinettes), Sophie Bernado (basson), Cédric Chatelain (hautbois/cor anglais), Baptiste Germser (cor d'harmonie)



Un extrait de "Roadside Sketches" un album de Art Sonic  d’août 2012 (n’est plus disponible) «Croquis en bordure de route" est une première partie d’ un projet inspiré par un voyage de 3 semaines au sud-ouest américain (Colorado, Utah et Nouveau-Mexique). Cette mine d'idées musicales a été conçue et enregistrée lors de ce voyage (avec quelques enregistrements sur le terrain). Grands ciels des Prairies, des panoramas des Rocheuses, paysages désertiques, des villes fantômes et les ruines Anasazi, toutes ces inspirations étaient une invitation à prendre la guitare et tenter de traduire ces sites en notes.

Art Sonic - Buffaloes

Ils sortent un album "Cinque Terre" en octobre 2013.
Cet album est élu "album Citizen jazz"

par Matthieu Jouan // Publié le 14 octobre 2013

"Très attendu, suite au concert de création de l’ensemble, ce disque surpasse toutes les attentes fantasmées.
Rares sont les albums qu’on écoute avec l’impression d’entendre de la musique pour la première fois, rares les moments d’interrogation émerveillée où l’on perd ses repères, où l’on se retrouve à nu, dépouillé.
C’est le cas de Cinque Terre et sa musique magnifique, nouvelle et sacrée.
 
ENREGISTRÉ PAR MATHIEU PION À LA DYNAMO
LES 26, 27 ET 28 FÉVRIER 2013
MIXÉ ET MASTERISÉ PAR MATHIEU PION
CONSEIL MUSICAL PAR ANTONIN-TRI HOANG
PHOTO JOCELYN MIENNIEL
GRAPHIC DESIGN PAR TRISTAN DUHAMEL
AVEC L’AIDE DE L’ADAMI, MFA, LA DYNAMO
DISTRIBUTION ABEILLE MUSIQUE / MUSEA
© 2013 DRUGSTORE MALONE
? DRUGSTORE MALONE - DM 003
 
Comme avec Spaccata, on est transporté dans les brumes incertaines et frontalières entre musique improvisée et musique contemporaine. Entre jazz et classique. Mais là où le premier offrait un écrin écrit pour nonette de saxophones classiques aux improvisations d’un trombone jazz, Art Sonic ruse. Avec l’apparence du très conventionnel quintette à vent, la formation propose une musique extrêmement colorée, concise et dynamique. Trois ingrédients majeurs de la formule. Les couleurs sont, ici, en effet, un élément fondamental, et l’enregistrement restitue fidèlement le rendu de leur spectre. Que ce soit le souffle des musiciens dans les anches et embouchures ou bien les cliquetis des clés, en complément du son ou comme instrumentation unique et principale, les effets de growl, couinements, harmoniques, claquements…, toutes ces fioritures, ces sonnailles, participent à l’élaboration du son. Parfois, il faut chercher à identifier les notes fantômes, les faux-semblants, les jeux de cache-cache des sons entremêlés.
 
Art Sonic - Sequenza delle Cinque Terre
(part 1 "Monteroso al Mare", 2 "Vernazza" et 5 "Riomaggiore")

extrait de "Cinque Terre"

De même, la structure des morceaux, basée soit sur des schémas mélodico-rythmiques simples et cycliques, soit sur des chants en contrepoint, va à l’essentiel. Le motif ou le thème est directement attaqué, la fin est abrupte, les ruptures et enchaînements sont nets. L’économie du verbe et l’ascétisme du discours sacralisent la parole. Le rapport entre écriture et improvisation se joue dans l’interprétation libre de partitions souvent succinctes, plus évocatrices que dirigistes, dont les sources d’inspiration sont des tableaux, des motifs, des rythmes, de petites choses simples. Enfin, la dynamique de l’ensemble est un ressort tendu et essentiel. C’est un disque à écouter assez fort, dont il faut entendre les plus bas murmures et recevoir les plus hautes clameurs.
 
Art Sonic - La Machine à nuages
extrait de "Cinque Terre"

Cinque Terre est agencé en trois parties reliées par des miniatures – pièces courtes, exercices de style. L’ouverture se fait sur « Sequenza delle Cinque Terre » (signée Mienniel), longue suite en cinq parties évoquant ces villages de Ligurie. Un imaginaire méditerranéen, transposé par une évocation à peine dissimulée des bruits de la mer ; ressac, accastillage, cornes de brume. Mais c’est surtout, le long de ces cinq pièces, la flûte de Joce Mienniel qui domine, des tourbillons de « Vernazza » aux impulsions rythmiques de « Riomaggiore ».
 
Art Sonic - * and Silence
extrait de "Cinque Terre"

La deuxième partie comporte quatre morceaux qui s’enchaînent sans pause. Quatre « tubes », quatre pièces pour soliste. « ® and Silence » (S. Rifflet) dans un nouvel arrangement, met en avant le hautboïste Cédric Chatelain qui déroule la mélodie avec retenue tandis que les autres produisent un contrepoint rythmique et soufflé ; puis, sur « Electronic Fire Gun », du même auteur, Baptiste Germser se lance au cor dans une longue déclamation tout en rondeur, soutenu par des riffs sautillants qui passent soudain à « Xiasme ». Cette composition d’Edward Perraud, empreinte d’une énergie intrinsèque évidente, est mise en valeur par tout un éventail de sonorités, souffle, bruits de clés, slaps, etc. C’est pour Sylvain Rifflet l’occasion d’un solo délicat à la clarinette dont les frottements et les écorchures sonores marquent la tension. Enfin, pour la dernière pièce de cette partie, « Les mélodies éphémères » (J. Mienniel), Sophie Bernado, au basson, emporte tout sur son passage. Dès l’introduction, elle chavire dans une mélopée orientalisante puis s’envole pour une phrase lyrique, déconcertante de légèreté et de dynamisme sur un instrument en apparence aussi dur. Il s’agit d’évoquer les effets des changements de saison sur le feuillage d’un érable du Japon. On passe donc aisément d’une couleur musicale à l’autre, d’un tempo à l’autre et, toujours, le basson est en avant.
 
Art Sonic - Electronic Fire Gun
extrait de "Cinque Terre"

La dernière partie réunit trois compositions très différentes. Sur les très belles « Herbes luisantes » d’Antonin-Tri Hoang, Art Sonic figure les herbes matinales par des stries mélodiques, des cliquetis rythmiques, tout un arrangement coloriste où la mélodie semble se dissoudre. « Ferrata », signé Cédric Chatelain, lui, en appelle à l’univers ferroviaire. Et là encore, il prend la main. Tout s’achève avec « Un dessein », une composition de S. Rifflet dont le mode d’écriture particulier est basé sur un rythme. On y retrouve les hachures sonores du début, ces étonnantes séquences où l’ensemble joue un même motif rythmique rapide et percutant, en forme de zébrures. Une pulsation haletante, sorte de katajjaq pour quintette à vent.
 
Cinque Terre n’est pas un disque à mettre entre toutes les oreilles. Il provoque une espèce d’ensorcellement, de magie, qui entraîne un état de manque. Sans concession, cette musique inspirée de la tradition minimaliste, du blues, de l’électronique et de la musique concrète fait tomber toute éventuelle réticence de la part des auditeurs grincheux. Déferlante et magnifique, elle ne fait aucun prisonnier."
 

Art Sonic renouvelle le quintette à vent
Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 2 octobre 2013

En musique classique, le quintette à vent est un ensemble de musique de chambre composé d'une flûte, d'un hautbois, d'une clarinette, d'un cor et d'un basson ou d'un autre instrument de chaque famille : piccolo, cor anglais, clarinette basse... Son répertoire s'est particulièrement développé au XXe siècle avec ce que l'on a coutume d'appeler la musique contemporaine. Mais que signifie ce terme ? La réponse est on ne peut plus simple : qui est de notre temps. Or il existe tant de temps concomitants que selon les milieux sociaux le terme pourrait aussi bien s'appliquer aux pires variétoches que déverse la télévision qu'aux recherches artistiques les plus pointues. Sous ma frappe il s'agit évidemment de souligner la chronicité la moins formatée, soit une démarche qu'il serait plus juste de qualifier d'anachronique ! Le serpent se mord la queue. Le serpent est l'ancêtre du tuba, mais il n'a rien à faire dans ce quintette. Alors ?
Alors Cinque Terre, le premier album de l'Ensemble Art Sonic, est un pur ravissement. D'abord parce qu'il ne suit pas la mode, ni celle des cénacles de la musique contemporaine officielle, ni la petite boîte étroite dans laquelle les marchands voudraient enfermer les jazzmen. Leur musique inventive ne craint ni un certain néoclacissisme impressionniste, ni la musique répétitive des minimalistes américains, ni les recherches de timbres héritées de leur travail sur le souffle assisté par ordinateur. En concert le flûtiste Jocelyn Mienniel et le clarinettiste Sylvain Rifflet poursuivent leurs recherches sur la spatialisation avec leur orchestre acoustique pour lequel ils composent ou pour lequel ils adaptent des pièces de leurs amis, ici Xiasme, le tube d'Edward Perraud, et Herbes luisantes d'Antonin-Tri Hoang qui a d'ailleurs joué le rôle de conseiller musical pour le CD (label drugstore malone). La virtuosité ne cède jamais le pas devant la sensibilité que développent les interprètes, unis dans le son comme les cinq doigts de la main. Jeu de mains, jeu de vilains. Ceux-là ont mis les doigts sur toutes les clefs pour qu'aucune serrure ne résiste à leur fougue. Si j'ai souvent évoqué avec enthousiasme le travail de Mienniel et Rifflet dans cette colonne voilà qui donne très envie de découvrir les autres facettes du hauboïste Cédric Chatelain, du corniste Baptiste Germser et de la bassoniste Sophie Bernado. […]

 

Le disque est en vente sur le site du label Drugstore Malone

La page Facebook d'Art Sonic
 
Cédric Chatelain et Transbal Express
 
Melle Maxime PLISSON (Chant, percussions, samples...) Eric PROUD (Accordéon, guitare, choeur) Cédric Chatelain (Sax tenor, soprano, flute, chœur) Davton RIPAULT (Contrebasse,basse, chœur) Bertrand PEQUERIAU (Batterie arrangée, percussions)
 
Transbal Express en live

Le transbal Express est né de l’envie de réinventer le bal, redonner le goût toutes générations confondues de la poussette qui swing à la canne qui tapote, de l’étudiant noctambule aux parents nostalgiques et à tous les autres hommes et femmes du monde céleste de se retrouver et de danser sur des styles aussi éclectiques que le swing musette le disco 70’s, le rock, le tsigane, la tarantelle, le tango, la valse...
De musiques et chansons d’ici et d’ailleurs :
France, Brésil, Colombie, Grèce, Cuba, La réunion...
le plancher n’attend plus que d’être foulé, usé, piétiné... De fêtes de village en festivals, de soirées privées en comités d’entreprises, en paquebot sur une bicyclette, en fusée sur la lune ou sur une île, cette formation acoustique électrochoc de cinq musiciens n’attend que vous.
Au fil de leurs voyages ils ont accroché à leurs wagons des chansons du monde entier : France, Angleterre, Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Grèce, Italie, Etas-Unis, Amérique du Sud, Cap-Vert, Espagne...  pour les faire découvrir et vous faire danser ! Musique d’hier et d’aujourd’hui musette, tarantelle, tango, valses, disco, funk, slow, swing, jazz, dance floor, reggae, maloya, musique cubaine, latine. De Brel à Gainsbourg, de Piaf à Phillipe Katerine, d’Eliades Ochoa à Compay Secundo, de Steevy Wonder à Ella Fitzgerald ... 

 
Transbal Express :
- El Carretero
- Matteo
- Les poissons


Cédric Chatelain et les Techniciens du Sinistre

Technicien de Sinistre
CHANSON DE GESTE
Par la compagnie 36 du mo
Ecriture et voix : Nicolas Flesch
Animaux vivants : Pierre Lebourgeois (violoncelle, machines) et Cédric Châtelain (flûte, hautbois)
NOTULE par Nicolas Flesch
Synopsis Un ex-agent décontaminateur déterre ses souvenirs : dentifrice, autoroute, petite culotte, il repeint tout en épopée low-coast ; se fouille avec le talent des ratés, si bien qu’il tombe dans le trou d’où l’on peut, par-delà l’élégance, visiter l’Homme.
Sujets + Style = Poème Amour. Travail. Solitude. C’est l’intrication de ces sujets qui provoque le vertige existentiel et qui lui donne corps — chair. De là, on peut dire que le corps est un sujet. Le corps confronté à l’amour (ou son absence), au travail, à la solitude, à son époque. Le corps n’est pas séparé de l’esprit, il n’est pas une abstraction, il sécrète, il souffre, il flaire, il réclame. Le narrateur pose son regard au ras de la table.
Discipline du bec Au point où nous sommes le texte s’affûte à l’épreuve de la bouche. D’abord je l’ai mâché seul, maintenant des présentations de travail l’avivent. En même temps, Pierre Lebourgeois (compositeur / violoncelle, machines) et Cédric Chatelain (Hautbois, flûte) aiguisent la musique qui annonce la chanson de geste que nous devinons. Ces aller-retours plateau-papier bandent chaque fois plus l’oralité imaginaire du poème : qu’il danse autant qu’il pense.

Linogravure de Laurent Maffre et graphisme Thomas Gabison.


Cédric Chatelain et l'inspecteur Toutou

 
La Compagnie Tête en L’Air présente une création jeune public, Inspecteur Toutou de Pierre Gripari
Une nouvelle enquête démarre pour Inspecteur Toutou. Aidé par le Génie du miroir magique, il se lance dans une aventure incroyable qui le fera rencontrer tour à tour Le loup du Petit Chaperon rouge, La Reine de Blanche-Neige, Le Prince charmant de la Belle au bois dormant.
Les interventions d'Inspecteur Toutou, chien gaffeur mais terriblement attachant, entraîneront des rebondissements inattendus...
Heureusement, La Fée Rutabaga lui permettra de se sortir des situations les plus délicates.
 
Avec en alternance : Letti Chollet-Laubies, Laetitia Bisch, Alice Bié, Victor Le Lorier, Rémi Viallet, Philippe Dupraz
Mise en scène : Alice Bié
Musique originale : Cedric Chatelain

 
Cédric Chatelain - Intro Cache-Cache
 
..........................................

Par ailleurs Cédric Chatelain est également comédien puisqu'on le retrouve dans plusieurs petits rôles au cinéma, notamment dans "Cloclo"de Florent-Emilio Siri, "Le dernier coup de marteau" d'Alix Delaporte ( Sortie prévue en Mars 2015) ,et silhouette dans  Un enfant de toi de Jacques Doillon, "Divorce à la Française" de Dorothée Sebbagh , "Trois fois Manon" de Jean-Xavier de Lestrade et "Les Hommes de l'ombre" de Frédéric Tellier.
 
Il est comédien sur scène dans deux spectacles, "Les Triplettes de Belleville" en tournée dans toute la France à partir d'octobre 2014 et "Zico et Texto" qu'il a lui même co-écrit avec la comedienne Alice Bié à partir d'Octobre 2014 au Théatre du Guichet-Montparnasse.

 
Cédric Chatelain et
les Triplettes de Belleville dans Go Ouest


Après les Triplettes de belleville


Voici les Triplettes de Belleville dans Go Ouest, ......
avec Sylvain Chomet et Denis Lafaurie


 
Les Triplettes de Belleville – LE SPECTACLE MUSICAL
Le spectacle musical des Triplettes repose sur les personnages principaux du film et prolonge l’intrigue de celui-ci : les Triplettes accompagnées de Madame Souza, son petit- fils (Champion) et Bruno le chien parcourent les États-Unis. Ils font à cette occasion la rencontre de nouveaux personnages (notamment le King, Elvis Presley), les confrontant aux genres musicaux majeurs des années 60 aux États-Unis.
Ce spectacle créé dans l’esprit du film développe un univers visuel très fort, où les objets prennent une large place (tant visuelle que sonore), notamment lors des séquences musicales. Les personnages du spectacle, créé et mis en scène par Sylvain Chomet, sont interprétés par quatre comédiennes et un comédien, accompagnés sur scène par quatre musiciens (clavier, guitare/ukulélé, basse, percussions) et d’un bruiteur (Cédric Chatelain).

....... par Sylvain Chomet (auteur et réalisateur du film
"Les Triplettes de Belleville") et Denis Lafaurie
(Directeur de la Scène Nationale d'Alès).
En salle à partir du 3 octobre 2014.

..... un spectacle dans lequel Cédric Chatelain
fera le comédien-bruitteur 

 
Zico & Texto


 
Savez-vous d'où viennent les histoire que les parents racontent à leurs enfants ?
 
Zico et Texto, deux ouvriers loufoques de la Fabrique à Histoires vous embarquent dans une ville imaginaire où se côtoient princes, Mickey, Ratatouille et plein d'autres personnages de contes. Avec l'aide du Contremaître, parviendront-ils à préserver l'imaginaire des enfants pour sauver Imagineville ?
 
Un spectacles de la Compagnie Tête en l'air mis en scène par Alicé Bié écrit par Cédric Chatelain et Alice Bié.
Avec Cédric Chatelain ou Rémi Rière, Alice Bié ou Lætitia Bisch, Letti Laubiès, Victor Le Lorier et Rémi Viallet.

 

 
Le Soundcloud de Cédric Chatelain



Le site de Cédric Chatelain
















































































































































































 













 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site